Millenium Blues – Faïza Guène

Millenium-blues

Éditeur : Fayard

Résumé :

«  Le monde a changé à partir du forfait Millénium. Désormais, on se parlerait sans limites. On pourrait se dire autre chose que l’essentiel. La jeunesse devenait Millénium, le monde, sous nos yeux, était en train de devenir Millénium. J’ai le Millénium Blues. Vous l’avez aussi  ? Est-ce qu’on en guérira un jour  ?  »

Comment est-il arrivé entre mes mains :

Ce livre m’a été présenté lors d’un petit déjeuner littéraire organisé par Cultura fin janvier.

Mon avis : 

Trouvé à la bibliothèque sur le portant nouveauté, je ne me suis même pas posée la question longtemps : je l’ai pris. Confiante par la présentation qu’en avait fait Cultura, je me suis lancée dans cette lecture qui devait me rappeler des souvenirs de l’avant et de l’après 2000.

Et malheureusement, il ne m’a rappelé que certains faits « historiques » ou encore des souvenirs sur les us et coutumes de cette période temporelle.

Zouzou, jeune parisienne nous relate sa vie de l’enfance à l’âge adulte sur un fond d’évolution technologique. Son premier chagrin : la séparation de ses parents, son premier amour, son premier enfant et sa grande amitié avec Carmen qui sera tour à tour chahutée et menacée. Tout au long de ce livre, on ressent la tristesse, s’en est pesant.

Peu de livres me déçoivent, mais celui-ci n’a pas eu mes faveurs. J’ai même hésité à ne pas aller jusqu’au bout…fait rare pour ma part.

Ma note : 0/5

Pour en lire un extrait : Cliquez-ici

Le titre :

Il porte bien son nom ! La tristesse arrive dès la première page lorsque Carmen renverse une femme à 2 roues lors de cette fameuse canicule de 2003. L’histoire est un enchaînement de faits peu ou pas heureux.  Millenium fait évidemment référencement à la période temporelle dans lequel le roman est transposé.

L’auteur :

Faïza Guène vie son enfance à Pantin. Elle doit la rencontre avec son éditeur et la publication de son premier roman « Kiffe kiffe demain » à son professeur de français qui envoya les premières pages à une maison d’édition. Il se vend à plus de 400 000 exemplaires et est traduit dans plus de vingt-six langues. Elle a à son actif 5 romans dans Millenium Blues.

Son dernier roman : Millenium Blues  (Janvier 2018)

L’illustration du livre :

Les deux écouteurs sont ceux que partagent Zouzou et Carmen pour écouter la musique sur leur Discman, lors de leur moment de complicité. Le fond bleu de cette couverture me fait penser à lui seul à la tristesse. Mais surtout, l’association des deux me fait penser à une campagne de pub d’Apple…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s